Le Conseil européen a annoncé que l’Union européenne va renforcer sa protection contre les cybermenaces et examine actuellement une nouvelle structure de centres européens de cybersécurité.

Le Comité des représentants permanents du Conseil européen a donné mandat à la présidence roumaine d’entamer des discussions avec le Parlement européen concernant la création d’une base de connaissances de haut niveau sur la cybersécurité et d’un réseau de centres nationaux de coordination de la cybersécurité. Il s’agit du Centre européen industriel, technologique et de recherche sur la cybersécurité et du Réseau des centres nationaux de coordination.

Les nouvelles structures de cybersécurité

Les objectifs des structures de cybersécurité définies par le Conseil européen sont les suivants :

  • le Centre industriel, technologique et de recherche sur la cybersécurité a pour objectif de renforcer la coordination de la recherche et de l’innovation en matière de cybersécurité, et, en tant que principal instrument de l’UE, il dirige les investissements dans la recherche, la technologie et le développement industriel ;
  • Le Réseau de compétences en cybersécurité, composé de centres nationaux de coordination désignés par les États membres, donne accès à une expertise technologique en cybersécurité.

Les propos du président du Conseil européen

Alexandru Petrescu, ministre roumain des communications et de la société de l’information, président du Conseil, a déclaré : « Il est dans l’intérêt stratégique de l’UE de veiller à ce que nous disposions des capacités et des moyens nécessaires pour protéger nos réseaux et services numériques. La mise en commun et le partage structuré des capacités de recherche et le déploiement de solutions innovantes en matière de cybersécurité donneront un véritable élan à la compétitivité de l’industrie de la cybersécurité de l’UE par rapport aux acteurs mondiaux ».

Réformer la cybersécurité européenne

L’Union européenne a déjà appelé à des mesures de cybersécurité fortes et, plus particulièrement, à des mesures restrictives capables de répondre aux cyberattaques et de les décourager.

Elle disait : « L’Union européenne entend renforcer ses règles de cybersécurité afin de faire face à la menace croissante que représentent les cyberattaques et de tirer parti des possibilités offertes par la nouvelle ère numérique. »

Selon la Commission européenne :

  • 51% des citoyens européens se sentent mal informés sur les cybermenaces
  • 69% des entreprises ont une compréhension de base ou aucune compréhension de leur exposition aux cyber-risques.

Le plus gros du travail est donc de sensibiliser les citoyens et les chefs d’entreprise de l’Europe entière sur l’importance de la cybersécurité informatique. C’est la prévention qui apportera les meilleurs résultats, car si une majorité de personnes est sensibilisée à cette problématique, les cyberattaques du quotidien n’auront plus beaucoup d’emprise.



Tags: conseil européen, parlement européen, structure cybersécurité