Israël a détecté et empêché une « cyber-attaque très grave » sur l’une des centrales électriques du pays, a déclaré mercredi le ministre de l’énergie Yuval Steinitz.
S’adressant à la conférence Cybertech Global Tel Aviv 2020, M. Steinitz a déclaré que la tentative d’attaque avait été détectée « il y a quelques mois » et qu’elle représentait l’une des rares cyberattaques graves contre des installations énergétiques israéliennes à ce jour.

« Elle a été détectée et neutralisée, mais il s’agissait d’une tentative très sérieuse et sophistiquée pour essayer de contrôler et de paralyser l’une de nos centrales électriques », a déclaré M. Steinitz, ajoutant que l’attaque visait un certain nombre de sites supplémentaires.

Le secteur de l’énergie, un secteur sensible aux cyber-attaques

M. Steinitz, qui a été nommé ministre de l’énergie en mai 2015, a souligné les ravages potentiels que pourrait causer une cyber-attaque réussie contre le secteur de l’énergie, et en particulier les centrales nucléaires. La coopération entre Israël et les États-Unis dans le domaine de la cybersécurité met un accent particulier sur les infrastructures énergétiques, a-t-il déclaré.
« Les catastrophes et les calamités qui peuvent être causées par des cyber-attaques contre des réacteurs et des centrales nucléaires dépassent l’imagination », a déclaré M. Steinitz. « Je crois comprendre que le secteur le plus sensible est le secteur de l’énergie, pour une raison très simple. Si quelqu’un parvient, en temps de guerre ou de conflit, à paralyser notre secteur énergétique et notre chaîne d’approvisionnement en eau, c’est un désastre total. Vous pouvez détruire le pays tout entier, vous pouvez paralyser notre capacité à nous défendre contre les menaces militaires et terroristes régulières ».
M. Steinitz a souligné le travail du cyber-centre « unique en son genre » du ministère de l’énergie à Beersheba, qui surveille et défend les infrastructures énergétiques tant gouvernementales que privées. Ce centre, qui se concentre sur l’énergie, travaille en étroite collaboration avec l’équipe d’intervention d’urgence informatique d’Israël, également située dans la ville.
Yiftah Ron-Tal, le président de l’Israel Electric Corporation, a déclaré lors de la conférence que l’entreprise a connu en moyenne 11 000 « cyber-événements suspects » chaque seconde en 2019.



Tags: cyber attaque, cybersécurité, israel