Dans une ère où les technologies sont de plus en plus présentes, les petites entreprises doivent impérativement faire attention à la sécurité des données personnelles de leurs clients. Et pour cause, selon Microsoft : 63 % des attaques sont le résultat de mots de passe et de noms d’utilisateur compromis. Ces menaces devenant de plus en plus sophistiquées, les entreprises doivent s’adapter.

Souvent, les PME et TPE pensent qu’elles sont justement trop petites pour ne pas intéresser les cybercriminels. C’est un grave erreur. Parfois, leurs intentions ne sont pas de recueillir du contenu sensible, mais de relayer des spams à partir de votre serveur.

Parce que les internautes saisissent des informations sensibles telles que leurs adresses e-mail, leurs mots de passe et leurs informations de paiement pour accéder à votre site ou pour acheter vos services ou vos produits, vous devez être vigilants sur la façon dont vous les protégez des menaces en ligne. De plus, n’oubliez pas qu’un site sécurisé est également plus susceptible de gagner la confiance des internautes, ce qui peut, à son tour, augmenter les revenus.

Découvrez ici quelques conseils afin de protéger la sécurité des données de vos clients.

Choisissez un hébergeur de bonne réputation

N’optez pas seulement pour le moins cher. Assurez-vous qu’il soit de confiance et qu’il dispose de toutes les protections adéquates en amont (protection anti-DDoS, certificats SSL).

Installez un certificat SSL sur votre site

Cela signifie avoir HTTPS au lieu de HTTP dans l’URL. C’est le préfixe de votre adresse Web, et le SSL fournit une sécurité supplémentaire et rend l’accès plus difficile pour les pirates informatiques.

Vous pouvez souvent ajouter ce service à votre forfait d’hébergement Web gratuitement ou à peu de frais. De plus, un site sécurisé peut être mieux référencé dans Google.

Faites les mises à jours de votre site

De nombreux sites d’adhésion sont construits sous WordPress, ce qui vous permet de cliquer simplement sur le bouton « Mettre à jour maintenant ». Cela aide à empêcher les cybercriminels de tirer profit des failles de sécurité des anciennes versions. De même, recherchez des plugins pour vous aider à gérer la sécurité en ligne.

Appliquez des mots de passe complexes

Demandez ou même exigez que les utilisateurs créent des mots de passe avec une combinaison de lettres majuscules et minuscules, de symboles et de chiffres. Cela dissuadera les gens d’utiliser « 12345 » comme mot de passe.

Vous pouvez également installer un plugin sur votre site WordPress qui n’offre qu’un certain nombre de tentatives de connexion avant qu’il ne soit verrouillé.

Approuvez les commentaires manuellement

Les spammeurs adorent les zones commentaires sans surveillance ! Ils peuvent y afficher des liens qui peuvent rediriger le trafic vers leur site et peuvent faire croire à Google que leur site a un contenu utile.

Nettoyez l’information qui n’est plus pertinente

Pensez à vous débarrasser des informations utilisateurs et de paiement des anciens membres et de ceux qui se sont désinscrits aussi souvent que possible.

En suivant ces conseils de cybersécurité pour les petites entreprises, vous pourrez minimiser le risque que votre site Web soit la cible de cybercriminels.

Ne faites pas dans la demi-mesure quand il s’agit de protéger les informations des clients. Vous pouvez créer un espace sûr pour ces internautes afin qu’ils se sentent à l’aise de transmettre leurs informations personnelles et de paiement.



Tags: conseil, donnée, pme, protection, TPE